... et Adolf Wilhelm Keim, artisan et inventeur

Adolf Wilhelm Keim (1851–1913) était potier de formation, il a étudié la chimie à l’Ecole technique d’Augsbourg avant de devenir enseignant à Augsbourg et à Naples. C’était aussi un inventeur hors pair.

Comme l’avait fait avant lui le poète et scientifique J. W. von Goethe, Keim s’est intéressé à la chimie minérale des pigments et des liants, et il a étudié les possibilités de fabrication d’une peinture ayant à la fois l’aspect de la chaux et la résistance de la pierre.

Du résultat de ses recherches est né un liant à base de silicate de potassium liquide destiné aux enduits et aux peintures, qui forme une liaison durable avec le support minéral.
En 1878, il obtint le Brevet impérial pour son invention des peintures minérales KEIM, établissant ainsi de nouvelles références en matière de longévité et de stabilité des couleurs, propriétés qui restent encore inégalées à ce jour.